Vente immobilière à Angers : le rôle du notaire

Partager sur :

Le recours à un notaire s’avère capital dans une vente immobilière. Cet expert est à même de conseiller, rédiger les actes : il vous épaule tout au long de votre vente.


Ses compétences et ses missions


Véritable acteur central en matière de transactions immobilières, le recours à un notaire s’avère indispensable dans le cadre d’une vente immobilière. Cela revient à dire qu’il joue un rôle d’interlocuteur unique. Il est à même d’établir les actes et les authentifie (compromis, acte de vente, etc.). Et pas que. C’est au notaire de rédiger de même les contrats et d’accompagner chaque client tout au long du processus de vente immobilière à Angers. Le notaire a pour rôle d’assurer le bon déroulement et le suivi des transactions.


Le compromis de vente


Même si l’intervention du notaire immobilier n’est pas obligatoire à cet intervalle, il est vivement conseillé aux deux parties (vendeur et acquéreur) de signer devant notaire, du fait des enjeux financiers et juridiques lors d’une vente immobilière. D’un côté, c’est dans le compromis de vente que sont définies toutes les conditions de ladite vente, et de l’autre, le notaire s’assurera que l’acquéreur a bien en sa possession tous les documents et informations requises afin que le compromis puisse être signé de manière valable.


Tour d’horizon sur les formalités prises en charge par le notaire


En ce qui concerne les formalités prises en charge par le notaire immobilier, il va vérifier la propriété du bien immobilier en question. Chaque vendeur doit lui remettre le titre de propriété et il revient au notaire de vérifier la validité. Là, il est question de vérification juridique et non matérielle. Cela va signifier que si on achète un logement de quatre pièces et qu’on revend le même bien constitué de sept pièces, en guise d’exemple, le notaire demandera le permis de construire et l’attestation de dommages-ouvrage en cas d’agrandissement qui datent de moins de dix ans. Autrement, le notaire vérifiera la validité et la réalité juridique de ce qu’on met en vente.